Office De l’Eau Martinique: Journée mondiale de l’eau 2015

A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau du 22 mars 2015, l’Office de l’Eau Martinique, conformément à sa mission d’information et de sensibilisation dans le domaine de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques, veut :

  • Mettre en évidence des liens intersectoriels entre l’eau et toutes les activités quotidiennes liées à l’agriculture, la santé, l’alimentation, l’assainissement, la culture, etc., démontrer l’importance du lien terre-mer, ainsi que l’impact de nos gestes au quotidien sur l’eau et les milieux aquatiques.
  • Valoriser les initiatives locales sur l’eau.

Pour l’Office de l’Eau Martinique, c’est l’occasion de réactiver l’engagement politique de tous les acteurs publics et privés; de lancer une opération dynamique de sensibilisation destinée à accroître la participation du public aux manifestations dédiées à la préservation de l’environnement en général.

Dans ce cadre, un programme bien rempli est prévu pour cette Journée mondiale de l’eau. Vous trouverez le détail du programme et du communiqué de presse en cliquant ici : Communiqué JME 2015.

Par ailleurs, dans une démarche d’ouverture au public et de transparence, l’Office de l’Eau Martinique propose un espace web interactif destiné à recueillir l’avis du public usager et consommateur de l’Eau sur sa gestion.

DONNEZ VOTRE AVIS SUR LA GESTION DE L’EAU

Communiqué JME 2015

 

 

Press release

On the occasion of World Water Day on March 22nd, the French Water Partnership(FWP) recalls the importance of a global mobilization for water, as 2015 will be an exceptionally important year for the future of humanity and our planet.

 The FWP: Targeted initiatives to meet the three landmarks of the year

The World Water Forum, flagship event of the water international community, soon returns for a 7th edition in South Korea from April 12th to 17th 2015. The FWP and its members will argue a strong French mobilization on global water challenges.

Co-creation with ASTEE of « Water Expertise France », the first platform dedicated to the French water know-how : www.water-expertise-france.fr

In September, new Sustainable Development Goals will be set by the United Nations for the period 2015-2030. The French Water Partnership calls for a specific Water Goal and ambitious follow-up indicators. This is necessary to meet the enormous challenges our world has to face.

Agriculture, which requires a lot of water, will need to feed more than 9 billion people in 2050. 361 000 deaths of children under five years old could be prevented each year through better water, sanitation and hygiene.

The United Nations Conference on Climate Change (COP 21) will be hosted by France from November 30th to December 11th. The French Water Partnership will work for greater inclusion of water in the negotiations on climate change. So that an action for climate may also be an action for water.

Climate change seriously impacts water resources and threatens our basic needs such as access to food, clean water, energy, public health.

The French Water Partnership is a non-profit organization founded in 2007 on World Water Day. It is a French platform for discussing and exchanging ideas that help to place water at the top of the global political agenda. It also helps to share the collective know-how of French players throughout the world. The FWP now has more than 120 members from the public and private water sectors.

Find out more information about the FWP and the original initiatives of our members for World Water Day on http://www.partenariat-francais-eau.fr.

 

Contacts :

Sabine Renault Sablonière, +33 (0) 1 47 20 22 61, sabinerenaultsabloniere@actu-presse.com

Philippe Guettier, +33 (0) 1 41 20 19 41, philippe.guettier@partenariat-francais-eau.fr

Clara Minjoulat-Rey, +33 (0) 1 41 20 19 78, clara.minjoulat-rey@partenariat-francais-eau.fr

 

 

 

Communiqué de Presse

2015 : Une année cruciale pour l’eau dans le monde

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau, le 22 mars prochain, Le Partenariat Français pour l’Eau (PFE) rappelle l’importance de se mobiliser pour l’eau en 2015, une année exceptionnellement riche en temps forts pour l’avenir de l’humanité et de notre planète.

Le PFE : Des initiatives ciblées pour répondre aux rendez-vous incontournables de l’année

Le Forum Mondial de l’Eau, événement phare de la communauté internationale de l’eau, revient bientôt pour une 7ème édition qui se tiendra en Corée du Sud du 12 au 17 avril 2015. Le PFE et ses membres feront valoir une forte mobilisation française autour des enjeux du monde de l’eau.

Co-création avec l’ASTEE de « Water Expertise France », le premier portail des savoir-faire de l’eau made in France. www.water-expertise-france.fr

En septembre, de nouveaux Objectifs pour le Développement Durable seront fixés par les Nations unies pour la période 2015-2030. Le PFE défendra un Objectif Eau spécifique et des indicateurs de suivi ambitieux, pour relever les défis immenses de cette feuille de route planétaire.

L’agriculture, qui nécessite beaucoup d’eau, devra pouvoir nourrir plus de 9 milliards d’habitants en 2050. 361 000 morts d’enfants de moins de 5 ans pourraient être évitées chaque année grâce à un meilleur accès à l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

Lors de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21) qui sera accueillie par la France du 30 novembre au 11 décembre, le PFE oeuvrera pour une plus grande prise en compte de l’eau au sein des négociations sur le dérèglement climatique. Pour qu’une action pour le climat soit aussi une action pour l’eau.

Le dérèglement climatique impacte gravement la ressource en eau et menace nos besoins fondamentaux : accès à l’alimentation, à l’eau potable, à l’énergie, santé publique …

Le PFE est la plate-forme multi-acteur publique et privée française qui vise à mettre l’eau à l’ordre du jour de l’agenda politique mondial. Composée de 120 membres, elle valorise au plan international et de façon collective les savoir-faire français.

Retrouvez toutes les informations sur le PFE et les initiatives originales de nos membres pour la Journée Mondiale de l’Eau sur http://www.partenariat-francais-eau.fr.

Contacts :

Sabine Renault Sablonière, +33 (0)1 47 20 22 61, sabinerenaultsabloniere@actu-presse.com

Philippe Guettier, +33 (0)1 41 20 19 41, philippe.guettier@partenariat-francais-eau.fr

Clara Minjoulat-Rey, +33 (0)1 41 20 19 78, clara.minjoulat-rey@partenariat-francais-eau.fr

 

 

Les membres du PFE célèbrent la Journée Mondiale de l’Eau

La Journée mondiale de l’eau est une journée commémorée chaque 22 mars de l’année depuis l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la résolution A/RES/47/193 du 22 décembre 1992. Elle a été proposée au cours de l’Agenda 21 du sommet de RIO en 1992 et est adoptée le 22 février 1993 par l’Assemblée générale des Nations unies, conformément aux recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED).

Célébrée chaque 22 mars depuis 1993, la Journée mondiale de l’eau est l’occasion pour les acteurs de l’eau d’attirer l’attention sur l’importance de l’eau douce et sur sa gestion durable dans le monde. Dans ce cadre, le Partenariat Français pour l’Eau et ses membres saisissent l’occasion, chacun à sa manière afin de faire marquer l’évènement par un message fort.

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau, la Coalition Eau organise un événement les 21 et 22 mars 2015 à Paris pour rappeler que « Sans toilettes, pas d’eau potable! ». Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre de la campagne « Parlons Toilettes ».

Au programme :

  • Une exposition « Les Toilettes, une question de dignité » pour comprendre le problème
  • Du théâtre de rue pour s’interroger tout en s’amusant
  • Des animations pour interpeller les décideurs et faire passer votre message

Rendez-vous les 21 et 22 mars 2015, place Edmond Michelet à Paris (4ème), pour vous informer, échanger et faire entendre votre voix !

Plus d’informations : Journée Mondiale de l’Eau : Sans toilettes, pas d’eau potable !

La conférence dirigée par Swelia « l’eau : enjeu et composante de santé publique sur le territoire de Montpellier Méditerranée Métropole » Vendredi 20 mars 2015 de 9h00 à 18h00 – Montpellier

Pour s’inscrire : Cliquez ICI

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau le 22 mars, à la veille du 7e Forum Mondial de l’Eau en Corée du Sud du 12 au 17 avril et du vote des nouveaux Objectifs du développement durable (2015-2030) aux Nations Unies en septembre 2015, Solidarités Internationales publie ce ‘’Baromètre de l’Eau de l’hygiène et de l’assainissement’’ rassemble les grands chiffres de l’eau, des analyses, des éclairages et des débats autour des grands enjeux de l’eau et de l’assainissement, ainsi que sur leurs liens directs avec la santé, le développe­ment, l’éducation, les conflits, les catas­trophes naturelles… 

S’agissant du Programme Solidarité Eau (PS Eau), un film – débat « la soif du monde » aura lieu le vendredi 20 mars de 9h à 16h. Pour plus de renseignement, cliquez ICI.

Quant à Green Cross, qui sort un communiqué de presse qui nous rappelle l’agenda environnemental de l’année 2015, allant du Forum Mondial de l’Eau qui se profile à l’horizon (12 – 17 avril 2015) à la Conférence Internationale sur le Climat à Paris au mois de décembre. En outre, le communiqué nous rappelle l’urgence à tenir de loa question de l’eau, compte tenu des récents évènements climatiques survenus sur l’île de Vanuatu, suite au passage de l’ouragan PAM. Pour la Journée mondiale de l’Eau la sortie d’une édition 2015 est prévue intitulée : l’Eau: des clés pour agir en français et en anglais.

Par ailleurs, l’Agence Française de Développement a publié dans le cadre de cette Journée mondiale de l’eau une exposition intitulée « les Femmes de l’eau » qui se tient du 6 mars au 23 mai 2015. Cette exposition photographique de l’artiste Angèle Etoundi Essamba , créée en partenariat avec l’AFD, illustre les nombreux défis que rencontrent les femmes de la ville de Ganvié au Bénin.

Enfin, des ONG comme Secours islamique France, Coalition Eau et collectif de 29 ONG du secteur de l’eau et de l’assainissement, ont lancé en novembre dernier la campagne « Parlons Toilettes », une exposition qui représente un nouveau temps fort. En effet, un happening les 21 et 22 mars 2015, sur la Place Edmond Michelet à Paris sera organisé.

Des silhouettes qui représentent des personnes se cachant derrière des objets de la vie quotidienne (parapluie, cartable…) pour faire leurs besoins… Voilà ce que découvriront les passants au cœur du 4e arrondissement de Paris les 21 et 22 mars prochains. Cet happening, organisé à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau par la Coalition Eau et le Secours Islamique France, aura pour objectif de sensibiliser et mobiliser le grand public sur les conséquences dramatiques du manque d’assainissement sur l’accès à l’eau potable.

Venez découvrir cet happening hors du commun les 21 et 22 mars 2015 sur la Place Edmond Michelet (à côté du Centre George Pompidou, Paris 4ème).

Pour plus d’informations sur la campagne, rendez-vous sur www.parlons-toilettes.org.

Contacts :

Kristel MALEGUE, Coalition Eau : kristel.malegue@coalition-eau.org / 06 64 82 20 12

Michael SIEGEL, Secours Islamique France : SIEGEL@secours-islamique.org / 06 26 78 12 53

SESAME3 – 23 février 2015 : Conférence au salon de l’agriculure

Conférence au Salon de l’agriculture 2015 Paris, lundi 23 février 2015 9h00 – 17h45

Changement climatique et sécurité alimentaire en Méditerranée et en Afrique de l’Ouest

Quelles stratégies pour une agriculture, des territoires et une croissance durables ?

Le Conseil Général de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Espaces Ruraux (CGAAER, France) et le Conseil Général du Développement Agricole (CGDA, Maroc), avec l’appui de l’Agence Française de Développement (AFD) et de leurs partenaires, consacrent la troisième édition du Séminaire international Eau et Sécurité Alimentaire en Méditerranée (SESAME) au thème « Changement climatique et sécurité alimentaire en Méditerranée et en Afrique de l’Ouest : quelles stratégies pour une agriculture, des territoires et une croissance durables ? ».

SESAME 3 se tiendra à Paris le 23 Février 2015, en marge du salon international de l’agriculture, avec la part icipation d’experts et intervenants des pays du pourtour méditerranéen et d’Afrique de l’Ouest.

Salon international de l’agriculture Parc des expositions de Paris Porte de Versailles, Paris 75015 – France Hall 4 – Salle Europe Inscription obligatoire : www.fondation-farm.org/sesame3 Participation gratuite dans la limite des places disponibles

02/02/2015

O l’expo organise une Conférence-débat : la place de l’eau dans la ville de demain

Du 23 janvier au 30 décembre, se tient au Pavillon de l’Eau « O ! l’expo » une exposition. Cette exposition présentée par Eau de Paris, vise à amener les jeunes et leur famille à comprendre les enjeux de l’eau face aux mutations de nos sociétés et au changement climatique.

Le vernissage de l’exposition qui aura lieu le jeudi 22 janvier à 19h00 au Pavillon de l’Eau aura au programme :

19h00 : Conférence-débat sur le thème de la place de l’eau dans la ville de demain En inauguration de son exposition et en avant-première des débats qui se dérouleront lors de la Cop21 à Paris, Eau de Paris a souhaité montrer comment l’eau participe de la transition écologique et énergétique et  s’inscrit dans les projets de construction de la ville durable de demain.

· Animation : Vladimir Vasek, journaliste pour Arte  

· Invités :  

  • Célia Blauel, adjointe au Maire de Paris et Présidente d’Eau de Paris      
  • Jacques Ferrier, architecte-urbaniste      
  • Bertrand Lemoine, architecte, ingénieur et historien français spécialiste de Paris, directeur de recherche au CNRS      
  • Les Faltazi (Laurent Lebot et Victor Massip), designers et graphistes

21 h – Cocktail.

Pour vous inscrire à cette conférence, cliquez ici

« O ! l’expo » Scientifique et technique, ludique et informative, tactile et virtuelle, « O !l’expo » joue de tous les sens pour amener les jeunes et leur famille à comprendre les enjeux de l’eau face aux mutations de nos sociétés et au changement climatique.  « O ! l’expo » sera présentée au Pavillon de l’eau du 23 janvier au 30 décembre 2015, une exposition qui dévoile aux jeunes et à leur famille le mystère de l’eau dans tous ses états !

En savoir plus sur l’exposition, cliquez ici

PAVILLON DE L’EAU – Eau de Paris
77, avenue de Versailles 75016
Paris Métro : Javel/Mirabeau ou Église d’Auteuil (ligne 10)
Tél. 01 42 24 54 02
13/01/ 2015

 

 

 

 

Rénover le modèle français de l’eau, faut-il s’inspirer de nos voisins européens ?

Le jeudi 15 janvier 2015, se tiendra un colloque du cercle français de l’eau sur le thèmen : le modèle français de l’eau, faut-il s’inspirer de nos voisins européens ?

En 2014, la politique française de « l’eau paye l’eau » a fêté ses cinquante ans.

En 1964, la loi sur l’eau a établi quelques grands principes qui fondent encore aujourd’hui la politique française de l’eau : découpage du territoire national en six grands bassins hydrographiques, création des comités de bassin et des agences de l’eau, mise en place du principe pollueur-payeur mutualisé et d’un modèle économique reposant sur une tarification du volume d’eau consommé. Ce modèle a donné à la décentralisation une dimension de gestion par bassin versant, tout en apportant une aide financière décisive aux collectivités territoriales et aux industriels pour améliorer les performances environnementales. Il a par ailleurs inspiré la politique européenne dans ce domaine à travers la directive cadre sur l’eau.

Depuis quelques années, notre modèle connaît néanmoins des incertitudes face aux nouveaux enjeux des services d’eau : baisse des recettes liées aux baisses des consommations, besoins d’investissements pour le renouvellement du patrimoine vieillissant, excessive fragmentation territoriale, participation accrue voire indispensable à la gestion du grand cycle de l’eau, nouvelles compétences locales vis-à-vis du milieu aquatique et de la prévention des inondations… Autant de nouveaux défis qui interviennent dans un contexte de restriction budgétaire des collectivités et de diminution des ressources publiques.

On peut légitimement se demander si l’atteinte des objectifs fixés par la DCE, et des autres Directives cadres (Stratégie pour le milieu marin et Inondations) est possible sans des changements en profondeur.

Dans ce contexte, le Cercle Français de l’eau se tourne résolument vers l’avenir en proposant une réflexion sur les bonnes pratiques et les expériences de nos voisins européens. Comment s’inspirer des modèles qui semblent fonctionner hors de nos frontières ? Peut-on prendre exemple sur la politique néerlandaise de prévention des inondations ? Dans le modèle de gestion anglais, privatisé, centralisé et régulé, comment traite-t-on la gestion à long terme des infrastructures les plus vieilles du monde ? Comment les agences de l’eau allemandes de la Ruhr développent-elles une gestion de l’eau reterritorialisée et renaturée, novatrice et durable ?

À travers quelques thématiques choisies, le Cercle Français de l’eau vous invite à une réflexion sur ce que pourrait être une gestion territoriale de l’eau durable et efficace, qui intègre les questions sociales, environnementales et économiques.

Jeudi 15 janvier 2015 COLLOQUE : « Rénover les modèle français de l’eau…faut-il s’inspirer de nos voisins européens » ? : CFE_Janvier2015_programme

08/12/2014

Séminaire eau et climat : Comment se parlent scientifiques et politiques pour agir ? – 3 février 2015 à Paris

Comment se parlent scientifiques et politiques pour agir ?

Le 3 février 2015 à Paris – Gardez la date

Alors que le rapport dirigé par Jean Jouzel sur le climat de la France au 21e siècle vient d’être publié et en perspective de la 21e conférence des parties à la convention des nations unies sur le climat qui se tiendra à Paris en décembre 2015, il est plus que jamais important de développer des politiques de gestion de l’eau et des milieux aquatiques basées sur les connaissances scientifiques dans ce domaine où l’incertitude est encore très présente.

Une rencontre et un dialogue renforcés et durables entre les scientifiques et les décideurs dans ce domaine sont de nature à soutenir des choix politiques éclairés et une meilleure compréhension réciproque.

Pour avancer dans cette direction, l’Onema, les agences de l’eau et le ministère en charge de l’écologie organisent une journée de dialogue entre scientifiques et politiques sur le sujet eau et changement climatique, le 3 février 2015 à Paris.

Ce séminaire s’inscrit dans le processus préparatoire à la COP21 et au 7e Forum mondial de l’eau.

Préprogramme et inscription : http://seminaireeauclimat2015.onema.frContact : seminaire-eauclimat2015@onema.fr

26/11/2014

La campagne des messagers pour l’eau

Lien

Dans le cadre de la préparation du Forum Mondial de l’eau qui se tiendra en Corée du Sud entre le 12 et le 17 avril 2015, une campagne des messagers de l’eau a été lancée par le Secrétariat international de l’eau. Cette campagne se déroule majoritairement en ligne.

Tout le monde peut laisser son message avec sa propre photo sur le site internet des messagers pour l’eau en moins de cinq minutes.

Cette campagne a pour but de récolter des voix citoyennes en faveur de l’eau et de l’assainissement afin d’inciter les décideurs à prendre conscience de l’importance de l’eau pour les citoyens du monde.

Ces messages seront délivrés lors du forum mondial de l’eau en Corée du Sud en Avril 2015.

Vous pouvez lire les messages déjà récoltés ici.

Pour voir notre carte du monde avec les pays présents dans la campagne et le nombre de messages par pays, c’est  ici.

Pour ceux qui ne sont pas encore des messagers, je vous invite à bien vouloir laisser votre message ici.

22/12/2014

 

 

 

L’Afrique en mutation au Pavillon de l’Eau à Paris

Colloque de la Fédération Eau Vive Internationale, intitulé : AFRIQUE SAHÉLIENNE EN MOUVEMENT connaître les dynamiques de changement pour mieux les accompagner.
Il se tiendra le 2 décembre 2014 au Pavillon de l’eau dans le 16ème à Paris.

Il sera question des dynamiques sociales, politiques et économiques en cours dans l’Afrique sahélienne,
du point de vue d’acteurs africains et français de la coopération internationale.

Avec notamment :

- Myriam Bincaille – Directrice du Fonds Suez Environnement Initiatives

- Eric Blanchot – expert en médiation, spécialiste de l’Afrique

- Cassilde Brénière – Responsable division Eau – Agence française de développement

- Laurent Chabert d’Hières, Président d’Eau Vive Internationale

- Jean-Pierre Fortuné – Vice-Président de Reims Métropole

- Ousmane Kouré-Jackou, Maire de Kornaka, Niger

- Jean-Baptiste Placca – Journaliste à RFI

- Antoine Raogo Sawadogo – Président du Laboratoire Citoyennetés,ancien Ministre de l’administration territoriale du Burkina Faso

Si vous êtes intéressé-e-s, vous pouvez vous inscrire ici :

 26/11/2014

image001

Près de 2 milliards de personnes utilisent l’eau contaminée par des matières fécales

L’eau reste une véritable urgence au plan international. Afin de refléter au mieux la situation actuelle, il est essentiel de se fonder sur des données et chiffres représentatifs et contrastés. Le Partenariat Français pour l’Eau et ses membres ont été actifs pour communiquer largement des chiffres représentatifs correspondant à l’accès à l’eau potable.

Pendant longtemps le chiffre diffusé au niveau international  de 768 millions de personnes sont sans accès à une « source d’eau améliorée », l’OMS et l’UNICEF (JMP 2013) ont pu laisser comprendre que la situation de l’accès à l’eau potable s’était nettement améliorée.

En effet, nous avons pu voir des progrès importants pour l’accès à l’eau améliorée protégée des défections animales. La cible pour l’eau des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), fondée sur cette définition, a été atteinte en 2010. Cependant ces chiffres ne sont pas représentatifs de la qualité de l’eau et de sa potabilité.

Aujourd’hui nous pouvons nous réjouir de réelles percées au niveau de la communication des Nations Unies, qui communiquent largement sur de nouveaux chiffres, plus représentatifs en matière d’eau potable.

L’Organisation Mondiale pour la Santé et de UN-Water sur les 2 milliards de personnes utilisant de l’eau contaminée, soit de l’eau qui prend en compte des critères de qualité et un suivi de celle-ci. Jusqu’ici, l’info qui n’était apparue qu’en petites lettres au milieu du rapport JMP 2014, apparaît maintenant au grand jour. Ce qui constitue une percée.

Le rapport GLAAS 2014 parait aujourd’hui et va être lancé ce soir à New York. Voir l’extrait ci-joint des premières pages. http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/139735/1/9789241508087_eng.pdf

A cette occasion, un article de Thomson Reuters Fondation titre sur les 2 milliards www.trust.org/item/20141119050007-ykyi1 Enfin, le site de UN-Water donne également l’info depuis quelques semaines avec un texte très bien rédigé. Voir PJ tirée de http://www.unwater.org/statistics/statistics-detail/en/c/260727/.

1.8 billion on UN Water website : 1-8billion_on UNWater_2014-10-0

Investing in water and sanitation : 2014GLAAS-Excerpt_on_1-8billion

  24/11/2014

Messages pour la Conférence de Sendaï sur la réduction des risques de catastrophes naturelles

Quatre ans après après le tsunami et la catastrophe de Fukushima au Japon, les Etats Membres de l’ONU se réunissent au Japon, lors de la 3ème conférence mondiale sur la réduction des risques et des catastrophes à SENDAI, afin de mettre au point un cadre d’action commun pour la prévention des catastrophes naturelles et technologiques.

Pour rappel, 90% des catastrophes naturelles sont liées à l’eau (WWDRA,2012) et d’ici 2015, 1,8 milliards de personnes vivront dans des pays ou des régions ou la pénurie d’eau sera totale. Ces crises ont des répercutions fortes sur la santé, la sécurité alimentaire, l’éducation des populations les plus vulnérables et à risques. Une augmentation de température à plus de 4° Celsius, peut mener à des situations de non retour pour répondre à ces crises.

Face à ces défis, le Partenariat Français pour l’eau et ses membres ainsi que leurs partenaires internationaux soutiennent que :

  1. La non-action en matière de renforcement et de la résilience des territoires et des populations face aux catastrophes naturelles a un coût économique bien plus élevé que les programmes de prévention ;
  2. La question de l’eau – accès à l’eau et à l’assainissement, mesures de protection des aléas – soit prise en compte dans les plans de prévention et de réponse aux crises et désastres au niveau national et local ;
  3. La communauté internationale prenne en compte les crises, notamment celles liées à l’eau, dans la définition du futur Agenda de développement durable des Nations Unies (proposition d’un cible spécifique dans l’objectif 11 sur les villes durables) ;
  4. Il est important pour répondre aux crises de créer un lien clair entre prévention, réponse, reconstruction et développement. Les approches de gestion intégrée de la ressource en eau – approche participative prenant en compte les différents usages de l’eau au niveau d’un bassin, synergies entre politiques structurelles – sont pertinentes pour prévenir sur le long terme, les catastrophes ;
  5. La gestion des crises est liée à une action internationale pour la réduction des gaz à effet de serre. L’eau est une des premières victimes du dérèglement climatique. La Conférence des parties sur le climat (COP 21 – 2015) sera une étape cruciale pour intégrer l’eau dans les volet adaptation de l’accord trouvé et, suite à la Conférence de Sendai, faciliter à grande échelle les bonnes pratiques de l’ensemble des acteurs en matière de gestion des risques.
8 mars 2015

 

Solidarité Internationale pour l’eau : La loi Oudin-Santini fête ses 10 ans

La loi Oudin-Santin vient de fêter ses 10 ans. Bilan et perspectives, 10 ans après l’adoption de la loi.

Depuis le  9 Février 2005, la loi dite Oudin-Santini autorise les collectivités territoriales, les syndicats des eaux ou d’assainissement et les agences de l’eau à consacrer jusqu’à 1% des recettes des services d’eau et d’assainissement à des actions de solidarité internationale dédiées à ce secteur.

Dix ans après son adoption, cette loi pour la coopération internationale en faveur des plus démunis a permis de contribuer significativement aux avancées vers les Objectifs du Millénaire pour le Développement (réduction de moitié des personnes ne bénéficiant pas d’un accès à une eau propre à la consommation et à un assainissement de base dans le monde)

L’engagement indéfectible des ONG, fondations et acteurs locaux des pays du Nord et du Sud a permis de mobiliser cette coopération de manière de plus en plus fréquente.

Bilan

à 200[1] millions d’euros mobilisés par les collectivités françaises et les agences de l’eau pour développer de nombreux projets et tisser de solides liens avec les acteurs du Sud, inscrivant ainsi dans la durée la solidarité pour l’eau et l’assainissement.

à 15 millions d’euros prévus en 2015 par les agences de l’eau.

à 1000 projets en 10 ans, au bénéfice d’une cinquantaine de pays différents.

Perspectives

Aujourd’hui 1,8 milliard de personnes dans le monde utilisent toujours une eau contaminée par des bactéries fécales (OMS-UNICEF 2014) et 2,5 milliards n’ont pas accès à des toilettes décentes (JMP 2014).

Poursuivre l’action que permet la loi Oudin-Santini concrétise l’espoir que l’accès à l’eau et à l’assainissement devienne le lot de tous et favorise le développement tant au Sud qu’au Nord, dans l’Europe pauvre, au moyen de nouveaux partenariats pour des projets innovants.

Il s’agit d’une contribution concrète de notre pays pour atteindre les nouveaux Objectifs de Développement Durable que la communauté internationale arrêtera pour les 15 années à venir lors de l’Assemblée Générale des Nations Unies de septembre 2015.

Le pS-Eau, le PFE et les Agences de l’eau organiseront en juin prochain une manifestation pour fêter l’anniversaire de la loi Oudin-Santini, et rassembler tous ceux qui, à leur échelle, s’impliquent et s’engagent pour cette cause.

 

10/02/15

 

Le Forum DEFIS SUD 2015 revient cette semaine!

Après deux éditions plébiscitées, le Forum DEFIS SUD 3 revient les 30 et 31 Janvier 2015 et se déroulera à la Maison des Associations de Solidarité (Paris XIII).

Pour cette nouvelle édition, Projection accueillera plus de 900 participants ainsi qu’une quarantaine de structures professionnelles tout au long des 2 jours, rassemblés autour d’un programme haut en couleur !

Le PFE y animera une session sur la place des services essentiels au sein de la prochaine COP21 qui se déroulera à Paris en décembre 2015, ainsi qu’une session sur les Forums Mondiaux de l’Eau dont la prochaine édition est imminente et se tiendra les 12 au 17 avril 2015 en Corée du Sud.

Pour en découvrir plus sur le forum et télécharger le programme, rendez-vous sur le site : http://www.defis-sud.org/.

26/01/15


Le message du Secours Islamique France : « Je suis Charlie »

Message du Secours Islamique France, membre du Partenariat Français pour l’eau et acteur humanitaire pour l’eau à l’international.

JE SUIS CHARLIE

- Le Secours Islamique France est Charlie parce que nous condamnons fermement toute forme de violence, quelle que soit son origine.

- Le SIF est Charlie parce que les valeurs de l’Islam, celles de la solidarité et de la fraternité sont le fondement de notre mandat humanitaire.

- Le SIF est Charlie parce que celui qui assassine un être humain, assassine l’humanité toute entière.

- Le SIF est Charlie parce que la diversité culturelle et le soutien aux victimes, sans distinction d’origine, d’affiliation politique, de genre ou de croyance est au cœur de notre identité.

- Le SIF est Charlie parce qu’en tant qu’organisation française, nous sommes fortement attachés à la liberté, principe fondamental de la République Française.

- Le SIF est Charlie parce que nous sommes fièrement engagés pour la construction d’une solidarité qui transcende les différences et l’avènement d’une société où il fait bon vivre ensemble.

12/01/15

Laurent Fabius mobilise la société civile française pour « l’Agenda des solutions» climat : l’occasion pour le secteur de l’eau de montrer ses bonnes pratiques pour l’atténuation et l’adaptation

Le 18 décembre s’est déroulé au Palais Brongniart le forum « Une feuille de route pour un agenda positif climat ! » organisé par le Comité 21, le Club France Développement Durable et le dispositif Solutions COP21 Paris 2015, en présence de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères.

Cela a été l’occasion pour le Ministre de revenir sur la COP20 de Lima et de mettre en évidence : la reconnaissance des avancées scientifiques, la prise en compte progressive du dérèglement climatique par les politiques, la forte mobilisation de la société civile. Il s’est interrogé sur la capacité du système onusien à parvenir à un accord lors de la COP 21 de Paris (30 novembre-11 décembre 2015) et a affirmé le rôle majeur que la France jouera, en tant que Présidente, en ce sens.

M. le Ministre des Affaires Etrangères a rappelé l’importance de « l’Agenda des solutions », juridiquement validé à Lima, visant à montrer que la lutte contre le dérèglement climatique est l’affaire de tous, et que chacun peut être générateur de « bonnes pratiques ». Le rôle de la société civile est donc capital.

Le Comité 21, le Club France Développement Durable et Solutions COP21 Paris 2015 en ont profité pour annoncer le lancement dès janvier 2015 de leur « Hub des solutions », plateforme web accueillant des solutions climat des acteurs français sur différents thèmes.

Il a également été rappelé, à juste titre, par des représentants des entreprises, des collectivités et des ONG la pression critique que le dérèglement climatique exerce sur l’eau et les autres ressources naturelles et ses conséquences sur la santé, la biodiversité, les services et l’économie.

Le PFE est très mobilisé pour cet « Agenda des solutions » avec une première publication et la mise en ligne d’une base de donnée sur les bonnes pratiques françaises dans le domaine de l’eau pour le Forum mondial de l’eau de Corée (avril 2015). Il appelle ses membres à participer à ses initiatives en répondant à l’appel à contributions pour des actions d’adaptation ou d’atténuation « Eau et dérèglement climatique ».

19/12/14

Succès pour le lancement du portail We France au salon Pollutec : le premier portail de promotion des savoir-faire français à l’international dans le domaine de l’eau

Le portail Water Expertise France, 1er portail du savoir-faire eau « made in France », a été inauguré le jeudi 4 décembre dernier au sein du salon Pollutec, à Lyon.

Conçue pour promouvoir l’expertise française dans le domaine de l’eau à l’international, la plateforme We France, intégrée au sein du dispositif Ubifrance, a su trouver un accueil très favorable auprès du public de professionnels de l’environnement et de la filière eau venus assister au salon.

Cet outil, basé sur le modèle de Vivapolis, pour la valorisation des villes durables à la française, recense actuellement les fiches projets et innovations des acteurs français de l’eau (Autorités locales, ONG, grandes entreprises et PME, instituts de recherche, fédérations, etc.) pour refléter toutes les dimensions de l’offre française de l’eau.

Orchestré par l’ASTEE et le PFE, créateurs du projet We France, le lancement a eu lieu devant un public nombreux, en présence d’organismes tels que l’AFD, l’UIE, l’ONEMA, le COSEI-Eau et Swelia, venus témoigner leur soutien au portail.

Représentant l’AFD en tant que Chef de division Eau et Assainissement, Cassilde Brénière a rappelé la genèse de la création du portail ; un portail issu du constat d’un manque de visibilité de l’offre française à l’international, tant dans la diversité de ses acteurs, que dans la multiplicité de ses savoir-faire.

Didier Haegel, président de l’UIE, a ensuite prit la parole pour souligner tout l’intérêt que peut représenter le portail pour les PME, très largement présentes à Pollutec, en tant qu’outil de communication nécessaire et à l’impact puissant.

Présents au sein du public, Eric Bréjoux représentant l’ONEMA, Yvan Kedaj, délégué général du réseau SWELIA et Christian Laplaud pour le COSEI-Eau, ont chacun fait part de leur soutien au projet. L’ONEMA fait partie des premiers organismes à avoir partagé ses actions sur la plateforme.

Enfin, le président du PFE, Henri Bégorre a tenu à souligner la dimension multiacteurs de l’offre française de l’eau, une spécificité française qui donne toute son essence au portail.

We France est désormais lancé et s’enrichit de jour en jour. En ligne de mire, les prochains grands événements internationaux à venir, où l’outil sera présenté et valorisé tels que Forum Mondial de l’Eau en Corée du Sud en Avril 2015, la Semaine Mondiale de l’Eau à Stockholm en septembre 2015 et la Conférence des parties sur le climat qui se tiendra à Paris en décembre 2015.

Rendez-vous dès à présent sur le portail pour en découvrir davantage : www.water-expertise-france.fr

16/12/14

Participez au séminaire eau et climat en février 2015

En perspective de la 21e conférence des parties à la Convention des nations unies sur le changement climatique qui se tiendra à Paris en décembre 2015, l’Onema, les agences de l’eau et le ministère en charge de l’écologie organisent une journée de dialogue entre scientifiques et politiques sur le sujet eau et changement climatique, le 3 février 2015 à Paris.

Ce séminaire sera une occasion de dialogue et d’échange pour faire avancer en France la rencontre et la compréhension entre scientifiques et élus intervenant dans les questions clés de la gestion des ressources en eau et des milieux aquatiques, sensibilisés par l’impact du changement climatique.

Retrouvez les modalités d’inscription et toutes les informations complémentaires sur http://seminaireeauclimat2015.onema.fr

Le Partenariat Français pour l’Eau valorisera les résultats de ce séminaire dans les événements auxquels il sera associé en 2015 au plan international.

16/12/14