Committed to water for the world Engagés pour l’eau du monde

Congrès mondial de la Nature de l’UICN – Marseille 2020 : Reporté en janvier 2021

07 ● 15.01.2021

Date : 7 – 15 janvier 2021 

Lieu : Palais des Congrès et des expositions Chanot à Marseille, France

Organisateur : UICN

 


CONTEXTE ET ENJEUX DU CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Le Congrès mondial de la Nature prend place au cours d’une année stratégique pour la biodiversité avec la COP 15 et l’organisation de la Convention sur la diversité biologique à la fin de l’année 2020.

Organisation non gouvernementale, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature organise le Congrès mondial de la Nature tous les 4 ans. Ce dernier permet au monde de se réunir pour définir les priorités et guider les actions de conservation et de développement durable. Ce Congrès rassemble des gouvernements et des ONG, ce qui confère au UICN un rôle majeur. De même, il est nécessaire pour montrer l’importance de la biodiversité dans les Solutions fondées sur la Nature. 

Le Congrès est également le plus grand forum pour la science, les pratiques et les politiques en matière de conservation et de développement durable. Des scientifiques, des experts en politiques, des chefs d’entreprise et des professionnels du monde entier partagent leurs expériences, leurs innovations et les dernières recherches.

Le Congrès Mondial de la Nature de l’UICN 2020 est particulièrement important pour les acteurs français de l’eau, car pour la première fois, « Conserver l’eau douce pour préserver la vie » constituera un des thèmes structurants du Congrès.

Le Congrès mondial de la Nature de l’UICN souhaite mettre en avant l’importance de la conservation et de la restauration de l’eau douce pour garantir la survie et la prospérité des écosystèmes liés à l’eau et ceux qui en dépendent. En mettant en lumière les effets du dérèglement climatique sur les ressources en eau douce, le Congrès mondial de la Nature montre qu’il est essentiel de garantir une qualité et une accessibilité de ces ressources.

Ce Congrès souhaite donc jouer un rôle clé dans le renforcement des mesures pour adapter les lois, les politiques et les institutions existantes afin d’assurer une gestion plus efficace et durable des ressources en eau.

Le Congrès mondial de la Nature constitue aussi une étape clé vers la COP15 dans cette année tournée vers la biodiversité. En effet, le Congrès a lieu en juin et la COP15 en novembre. Il établira donc les prémices de la convention onusienne. 

Pour plus d’informations: 


LE PARTENARIAT FRANÇAIS POUR L’EAU AU CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE DE L’UICN

Le PFE aura un stand au Congrès, il pourra alors se joindre aux autres pour la toute première fois au Congrès mondial de la Nature. Ce sera donc une occasion de présenter des actions en faveur de la biodiversité aquatique et des Solutions fondées sur la Nature. 

Le PFE a retenu quelques motions du Congrès français de la Nature, organisé par le Comité français de l’UICN le mercredi 12 juin 2019, parmi lesquelles se trouvent la préservation des cours d’eau de tête de bassin versant et développement de l’hydroélectricité en Europe ; la prise en compte des cavités naturelles dans les politiques de protection de la nature ; la protection des mangroves, forêts marécageuses, prairies et marais côtiers tropicaux ; et les Solutions fondées sur la Nature en Méditerranée. 

La session du PFE au Congrès mondial de la Nature attirera l’attention sur des exemples concrets au Burkina Faso, à Madagascar, dans le bassin du fleuve Congo, en Chine, au Mexique et en Europe, où les Solutions fondées sur la Nature sont basées sur les écosystèmes aquatiques et/ou abordent les défis liés à l’eau tout en offrant des co-bénéfices notables pour la biodiversité de l’eau douce. La session invitera les membres du public à analyser les exemples présentés afin d’évaluer où et comment il reste des progrès à faire.


Actualités liées