Committed to water for the world Engagés pour l’eau du monde

#SOLUTIONS : Adapter une centrale hydroélectrique à la fonte de son glacier

Mise à jour 24.11.15

En raison du recul accéléré de la Mer de Glace, le captage sous-glaciaire de l’aménagement hydroélectrique des Bois est rattrapé par le front glaciaire et enseveli sous les alluvions. L’adaptation au dérèglement climatique a conduit EDF à engager des travaux de réalisation d’un nouveau captage.

 EDF Mer de glace

 

Le recul de la Mer de Glace a débuté en 1940 et s’est progressivement accéléré ces dernières années en raison du réchauffement climatique. Au cours des années, le glacier a apporté et déposé en rive droite une quantité importante de moraines ( blocs, graviers… ). Celles-ci, avec le recul glaciaire, s’effondrent en fond de vallée et conduisent à un comblement par des blocs du point de captage des eaux. Le déplacement de la prise
d’eau sous-glaciaire est donc devenu indispensable.

 

 En raison du recul accéléré de la Mer de Glace,  l’adaptation au dérèglement climatique a conduit EDF à engager des travaux de réalisation d’un nouveau captage 800m en amont pour poursuivre l’exploitation de l’aménagement.

 

Les études ont été réalisées de 2005 à 2008 par son Centre d’Ingénierie Hydraulique. Les travaux principaux ont été lancés dès fin 2008 avec deux objectifs majeurs : les mises en service d’un captage provisoire en avril 2009 et du nouveau captage en avril 2011. La centrale fonctionne avec le nouveau captage depuis 2011.

 

L’hydroélectricité, source d’énergie renouvelable, a un rôle important à jouer dans la décarbonation de l’électricité et donc dans l’atténuation du dérèglement climatique.

 

 

 

Pour en savoir plus : 

http://webtv.edf.com/chamonix-une-centralehydroelectrique-sous-la-mer-de-glace-video4047.html