Committed to water for the world Engagés pour l’eau du monde

CONFERENCE DE PRESSE « Décryptage du 6ème rapport du GIEC (focus eau) »

26.10.2021

Le Partenariat Français pour l’Eau (PFE) a le plaisir de vous inviter à une conférence de presse qui aura lieu le 26 octobre de 14h à 15h au siège de l’Association des Maires de France au 41, quai d’Orsay à PARIS. La conférence sera également accessible en distanciel (sur ZOOM).

A quelques jours du début de la COP26, le PFE vous propose un décryptage du dernier rapport du GIEC, avec un focus sur la ressource en eau.

Jean Launay, président du Partenariat Français pour l’Eau, Jean-Luc Redaud, président du groupe de travail Eau et changements globaux et climatiques du PFE et Marie-Hélène Aubert, présidente du groupe de travail Biodiversité aquatique et Solutions fondées sur la Nature du PFE répondront à toutes vos questions sur les enjeux soulevés par ce dernier rapport du GIEC. 

INSCRIPTIONS :

Dossier de presse : 

 

Le rapport AR6 du groupe de travail I du GIEC propose une mise à jour sur l’état des connaissances scientifiques et physiques du climat à partir de données de paléoclimatologie, d’observations, de compréhension des processus et simulations climatiques mondiales.

L’introduction indique que la situation continue de se dégrader, chaque décade depuis 1850 étant plus chaude que la précédente. Les progrès des modèles de ce rapport AR6 prédisent des élévations de températures d’environ 0,1°C par rapport aux modèles du précédent rapport AR5. Nul doute désormais, les hausses observées de la concentration de gaz à effets de serre (GES) depuis environ 1750 sont causées par l’activité humaine, et ces concentrations de GES continuent d’augmenter dans l’atmosphère.

L’urgence d’engager des stratégies d’atténuation plus offensives devra s’accompagner de programmes d’adaptation ciblés, pour tenir compte des contextes géographiques qui peuvent être très différents selon les régions et qui  concernent très prioritairement le domaine de la gestion des eaux.

Certaines questions restent à ce jour sans réponse. Elles pourront être éclairées par le rapport du groupe n°2, attendu en février 2022, qui abordera les impacts, l’adaptation et la vulnérabilité de la société et des écosystèmes au changement climatique, ainsi que par le rapport n°3, attendu pour mars 2022, sur les options d’actions en matière d’atténuation vis-à-vis de la baisse des émissions de GES. La synthèse des trois rapports sortira fin septembre 2022.

Actualités liées