Committed to water for the world Engagés pour l’eau du monde

Avec sa Feuille de route pour l’Agenda 2030, la France s’empare des Objectifs de Développement Durable (ODD) mondiaux relatifs aux enjeux de l’Eau. Lisez la Note d’analyse du groupe de travail du Partenariat Français pour l’Eau (PFE) sur les ODD.

Mise à jour 27.05.20

Le ‘Livret’ intitulé ‘Feuille de route de la France pour l’Agenda 2030 (FdR) a été présenté par Mme Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire, lors de l’événement organisée le 20 septembre 2019 par le MTES à l’occasion du 4ème anniversaire de l’adoption de l’Agenda 2030 par les pays membres de l’ONU. Ce document est la stratégie interministérielle de la France pour la mise en œuvre des ODD. Il vise à ‘fixer le cap pour une France entreprenante, solidaire et écologique’ et prévoit que son application concrète sera ‘précisée’ par un plan d’action de la France (‘révisable régulièrement’) pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030.

La Feuille de Route de la France pour l’Agenda 2030 est donc la nouvelle Stratégie de la France pour le Développement Durable. Elle réconcilie les dimensions environnementale, sociale et économique du Développement Durable en s’appropriant l’ensemble des 169 cibles ODD chiffrées et datées de l’agenda mondial. A travers cette stratégie, la France a pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour les atteindre.

Cette Stratégie concerne, bien évidemment, les enjeux de l’eau qui participent à une vingtaine des objectifs-cibles ODD, mais la Feuille de Route met un accent particulier sur 4 sujets pour lesquels des progrès sont manifestement nécessaires en France. Il s’agit de :

  • L’accès universel à des services d’eau potable et d’assainissement de qualité, l’une des 19 ambitions chiffrées et datées de la Feuille de Route pour le territoire français. La Feuille de route se réfère explicitement aux nouveaux indicateurs « gérés en toute sécurité » qui intègrent plusieurs critères des droits de l’homme à l’eau potable et à l’assainissement. Rappelons que les enjeux de cet accès universel pour la France sont de plusieurs natures :
    • Des enjeux spécifiques à l’Outre-mer bien mis en évidence dans les ambitions de la Feuille de Route.
    • L’accès des personnes sans domicile fixe (migrants, gens du voyage, etc.) pour lesquels le Conseil National de l’information Statistique (CNiS) a prévu de bâtir un indicateur statistique spécifique.
    • Les enjeux de coût pour les utilisateurs, sujet sur lequel la Feuille de Route rappelle la décision des Assises de l’Eau de généraliser les dispositifs sociaux de type ‘chèque eau’.
    • Les enjeux de qualité de l’eau distribuée dans certaines petites communes, sujet non mentionné dans la feuille de route mais qui apparait clairement dans le volet ODD6 du tableau de bord des indicateurs nationaux ODD.
  • La bonne gestion quantitative et qualitative des ressources en eau (cibles ODD 6.3, 6.4 et 6.5), sujet sur lequel la Feuille de Route rappelle la volonté d’atteindre les objectifs de la Directive-cadre européenne sur l’eau (DCE).
  • La réduction des pollutions diffuses agricoles, sujet sur lequel la Feuille de Route vise à une réforme de la PAC portant une ambition environnementale, c’est-à-dire en particulier ‘des systèmes de production plus sobres en intrants’. Elle vise également des pratiques ‘agricoles utilisant moins de pesticides et maîtrisant mieux les fuites d’azote’.
  • En outre, cette Stratégie propose d’améliorer la ‘participation des citoyens à l’échelle locale, par exemple en déployant des budgets participatifs construits autour des ODD’.

Les membres du groupe de travail ‘eau & ODD’ du PFE se réjouissent de la réussite du processus de co-construction de la Feuille de route, et de la publication du Livret, jalon important dans l’avancée du développement durable et l’atteinte des ODD en France et à l’international.

Le ‘groupe de tavail’ exprime également par le biais de cette note  (i) son souhait d’une mise en œuvre de la Feuille de route effective et dans les délais prescrits, ainsi que (ii) sa volonté de continuer à accompagner le gouvernement et l’ensemble des acteurs mobilisés dans ce sens, tout en accordant une attention particulière à l’atteinte de l’ODD6 et des cibles ODD liées à l’eau.

Au jour de la publication de cette note, la teneur du ou des plans d’action pour la mise en œuvre de la Feuille de Route est encore incertaine car les travaux correspondants sont interrompus depuis l’été 2019. Cependant, pour l’ODD6, la réflexion est bien avancée avec les travaux du premier semestre 2019 auxquels le PFE et plusieurs de ses membres ont contribué. Il reste à les combiner avec les conclusions de la deuxième séquence des Assises de l’Eau de juillet 2019, et avec les éléments spécifiques à l’eau de la Feuille de Route détaillés dans la note.

>> Lisez la note d’analyse complète ici

*Si vous souhaitez rejoindre le Groupe de travail ‘Eau et ODD’ du PFE, contactez :

adriana.salazar@partenariat-francais-eau.fr