Committed to water for the world Engagés pour l’eau du monde

Semaine Mondiale de l’Eau de Stockholm 2019

Mise à jour 12.07.19

La Semaine mondiale de l’eau de Stockholm 2019 a eu lieu du 25 au 30 août. Elle est organisée chaque année par le Stockholm International Water Institute (SIWI). Depuis 1991, elle est le point focal annuel des discussions et échanges sur les problèmes mondiaux concernant le monde de l’eau. Environ 200 structures organisent des réunions et sessions lors de cette semaine. Le monde des acteurs de l’eau anglophone y est particulièrement présent pour échanger sur les questions techniques, politiques et scientifiques liées à la gestion des ressources en eau.

“L’eau pour la société – Inclure tout le monde ”, le thème de l’édition 2019

Cette année 2019 fut consacrée au thème «L’eau pour la Société, inclure tout le monde», une adaptation de la principale promesse de l’agenda 2030 : tout le monde doit pouvoir bénéficier des progrès accomplis en matière de développement durable.


LA PARTICIPATION DU PFE ET DE SES MEMBRES

DIFFUSION DES MESSAGES DU PFE

Cette année, les questions d’accès à l’Eau, l’Assainissement et l’Hygiène dans les contextes de crises et fragilités sont au coeur de nos préoccupations. Une note de positionnement et recommendations sur cette thématique a été développée par les membres du groupe de travail « WASH, crises et fragilités » du PFE, constitué l’année dernière. Ils seront diffusés sur le stand et par les membres. Consultez les messages

 

LE STAND DU PFE

Le PFE et ses membres ont tenu un stand toute la semaine afin de présenter leurs activités collectives et individuelles (voir le plan).

Stand du PFE

 

SESSION DU PFE

Le mercredi 28 août de 14h à 15h30, les membres du PFE, le Geneva Water Hub et L’Observatoire du Sahara et du Sahel ont organisé une session sur le thème « L’eau au Sahel, répondre aux besoins de façon durable? ».

L’objectif était d’échanger sur les problématiques de mise en œuvre des services WASH dans les contextes de fragilités ou de crises. 120 participants de 76 organisations ont participé aux échanges (voir le compte rendu complet des échanges  ici pour consulter la liste des participants).

En première partie, les organisateurs ont présenté les limites et opportunités liées à l’eau dans la région du Sahel.

L’UNICEF a ensuite présenté son rapport : «L’eau sous le feu des bombes, 1ere partie» 

Les principales conclusions des tables rondes:

  • Les recommandations formulées régulièrement à l’échelle globale encourageants la collaboration entre les organisations locales, le secteur privé et les ONG internationales dans les contextes complexes restent essentiellement théoriques avec peu d’exemples de bonnes pratiques -> Le groupe de travail WASH du PFE s’est engagé à approfondir ses connaissances sur les initiatives à forte valeur ajoutée dans ce domaine.
  • Il y a une réelle volonté des organisations locales, du secteur privé et des ONG internationales de s’investir davantage dans les contextes complexes …
  • … mais il faut mettre avant tout l’accent sur « le transfert des capacités et non des risques » -> Le groupe de travail WASH du PFE s’est engagé à enquêter sur les bonnes pratiques concernant le renforcement des capacités et la gestion des risques.