Committed to water for the world Engagés pour l’eau du monde

Acteurs de l’eau et du climat : concilions nos agendas ! Séminaire 3 – L’influence des concepts et des instruments

Mise à jour 24.03.16

Cet évènement s’inscrit dans un cycle de trois séminaires labellisés Paris-Climat 2015 organisé par l’agence française de développement. Philippe Guettier, directeur du PFE y fera une intervention.

Lundi 11 avril 2016, 9h30-12h30,

en salle Jacques Alliot,
à l’AFD, 5 rue Roland Barthes
75012 Paris ► Voir le plan d’accès

 

 

 

DESCRIPTION DE L’ÉVÉNEMENT

 

 

Bassin versant, gestion intégrée des ressources, gouvernance de l’eau… L’ambition de « gérer l’eau douce » a nourri, au fil des précédentes décennies, de nombreux concepts et représentations pour mobiliser la ressource. De nouveaux cadres de pensée et d’action émergent : eau-territoire, eau-environnement, cycle hydro-social de l’eau, mise en patrimoine de l’environnement, etc.

Ces concepts et ces instruments, passés et récents, sont propres aux acteurs de l’eau. Si leur principe est reconnu, leur mise en œuvre sur le terrain est souvent complexe. Permettent-ils dès lors d’inclure un sujet aussi riche que le changement climatique ? L’outil dominant de la gestion intégrée de la ressource en particulier est-il pertinent ? Que faut-il intégrer ? Quels usages ? Quels acteurs ? Et à quelles échelles ? Que nous enseigne enfin la COP 21 sur l’intégration des enjeux eau et climat ?

Chercheurs de disciplines diverses et praticiens viennent partager leur vision. Cet évènement s’inscrit dans un cycle de trois séminaires labellisés Paris-Climat 2015 :
Séminaire 1 (10 novembre 2015) : Les processus – Le dessous des cadres de négociation
Séminaire 2 (20 novembre 2015) : La dimension politique – L’échelle transfrontalière
Séminaire 3 (11 avril 2016) : Les concepts et les instruments – Le pouvoir des cadres de pensée et d’action

 

AVEC

 

Klervi Fustec, Géographie, Université de Polynésie Française

Philippe Guettier, directeur, Partenariat Français pour l’eau (PFE)

 

Emeline Hassenforder, Sciences de l’eau, IRSTEA et Université Nationale d’Australie

Benoît Hazard, Anthropologie, CNRS

 

Benoît Leguet, directeur général, I4CE

Céline Phillips, animatrice de secteur Adaptation au changement climatique, service Climat, ADEME

Philippe Roman, Economie, IHEAL, Paris III

Julie Trottier, Science politique, CNRS

 

 

Plus d’informations ici