#DefiEau2030 : protection de la biodiversité aquatique

21.03.17

Retrouvez sur cette page les résultats du défi « protection de la biodiversité » mené dans le cadre de l’atelier #Défieau2030, organisé par le Partenariat Français pour l’Eau et le Ministère chargé de l’environnement

Les participants

 

 

Modérateur :

IMBERT Nicolas – Green Cros France et Territoires

 

Participants :

BAILLY Jean-Pierre – Société Européenne des Réalisateurs pour l’Environnement

DALIGAULT Anne – Ministère de l’Environnement

DE MENTHIERE Nicolas – Allenvi

MERCIER Diane – Agroparistech

PITOMBEIRA THALES Eduardo – Université d’Evry, Val d’Essonne, Paris Saclay

RAMIREZ Priscilla – Sciences Po Paris

SAVEY Catherine – Fondation Terre d’Initiatives Solidaires

 


Perception des enjeux prioritaires 

 

Etat des lieux 

 

La biodiversité aquatique a des fonctions indispensables à toutes formes de vies (matière première, qualité de l’eau, air et sol, patrimoine culturel …). De fortes pressions sur la biodiversité existent (artificialisation des berges, pollution …). Les zones humides sont les plus impactées. Les pressions vont se renforcer (climat, démographie, évolution des modes de vie …).

 

Obstacles

 

  • Problèmes de sensibilisation des différents acteurs à tous les niveaux. La biodiversité et ses enjeux sont encore mal connus du grand public notamment.
  • Manque de conscience des bénéfices liés à la préservation de la biodiversité; nécessité de redonner de la valeur à la nature. 
  • Problèmes liés à la responsabilisation des acteurs économiques

 


Que vise l’Agenda 2030 à ce sujet? Identification de solutions pour y parvenir 

 

Résultats attendus par l’Agenda 2030

 

  • OBJECTIF 6 EAU – 6.6 D’ici à 2020, protéger et restaurer les écosystèmes liés à l’eau, notamment les montagnes, les forêts, les zones humides, les rivières, les aquifères et les lacs

 

  • Objectif 15 ECOSYSTEMES – 15.1 D’ici à 2020, garantir la préservation, la restauration et l’exploitation durable des écosystèmes terrestres et des écosystèmes d’eau douce, en particulier […] des zones humides…

 

 

Solutions identifiées lors de l’atelier pour y parvenir

 

  • Développer une approche intégrée de la gestion de l’eau et prendre en compte le fait que les systèmes sont en dynamique constante
  • Repenser les différents secteurs pouvant impacter la biodiversité, y compris en renforçant les régulations (tourisme, urbanisme), limiter les rejets des eaux résiduaires et mettre en place un traitement adapté des eaux usées
  • Renforcer la concertation avec les différentes parties prenantes pour mieux gérer les conflits d’usage
  • Penser local et non global
  • Mieux anticiper les impacts y compris du changement climatique

 


Définition d’un projet en réponse à un cas concret

 

Localisation : Vous êtes dans une grande ville du littoral Australien, située à côté de la Grande Barrière de Corail.

 

Enjeux posés  : Des enjeux de protection du littoral se posent : Les zones humides sont les écosystèmes les plus menacés d’Australie et ont ici tendance à disparaitre dues à l’élévation du niveau de la mer, aux projets d’aménagements du littoral réalisés pour les besoins du tourisme, aux pollutions agricoles, urbaines et minières, etc. Cela affecte directement la Grande Barrière de Corail adjacente, qui abrite une grande diversité de la faune et flore aquatique du monde.

 

Problématique  : Quelles sont les priorités à déterminer pour protéger ce littoral dans ce contexte multifactoriels ?

 

 

Action proposée

 

Mise en place d’une démarche participative et responsable en développant un partenariat entre élus et associations de citoyens pour favoriser la prise de conscience des citoyens et usagers et trouver des solutions concertées.

 

Étapes proposées

 

  • Réaliser un état des lieux de la biodiversité sur le territoire et identifier les menaces actuelles ou futures
  • Pour faire face aux menaces futures, développer une initiative « name and shame » avec pénalisation assez stricte des acteurs responsables des dommages et valorisation des bons élèves.
  • Pour restaurer la biodiversité, nommer les dommages et identifier des solutions pour les réparer
  • Développer des démarches participatives dans les quartiers pour sensibiliser et inclure les citoyens dans le processus d’identification des solutions

 

 

Merci à tous les participants de cet atelier!