#DefiEau2030 : Lutte contre la pollution de l’eau

21.03.17

Retrouvez sur cette page les résultats du défi « lutte contre la pollution » mené dans le cadre de l’atelier #Défieau2030, organisé par le Partenariat Français pour l’Eau et le Ministère chargé de l’environnement

Les participants

 

 

Modératrice :

LOSSOUARN Cléo – Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP)

 

Participants :

ARRAULT Margot – Agroparistech

CALMET Catherine – Eau de Paris

KOROSI Suzanne – Société Européenne des Réalisateurs pour l’Environnement

LE BEC Martine – H2O

MACE Marillys – Centre d’Information sur l’Eau

THONON Mathilde – Sciences Po Paris

WOUTS Mathilde – Sciences Po Lille

LEBOUVIER Eléonore – Agroparistech

 


Perception des enjeux prioritaires 

 

Etat des lieux 

 

 « Ce qui a été fait dans un sens peut être défait dans un autre sens »

 

De vrais progrès ont déja été faits, car l’assainissement n’avait presque pas été pris en compte dans les OMD … et là bonne nouvelle car l’assainissement des eaux usées est bien pris en compte dans la cible 6.3

 

Il était temps car 80% des eaux usées ne sont pas traitées (prochain rapport des Nations unies pour le 22 mars)

 

Obstacles 

 

  • Principe de pollueur payer difficile à appliquer
  • Manque de sensibilisation, mais il y a d’énorme progrès avec la nouvelle génération
  • Manque de volonté politique
  • Financements : infrastructure assainissement coûte beaucoup plus cher que des infrastructure d’eau potable.
  • Echelle temporelle difficilement appréhendable : les pollutions peuvent rester jusqu’à 15 après en France .. imaginez dans les pays ou rien n’est mis en place.

 

 


Que vise l’Agenda 2030 à ce suje? Identification de solutions pour y parvenir 

 

Résultats attendus par l’Agenda 2030

 

  • Objectif 6 EAU – 6.3 D’ici à 2030, améliorer la qualité de l’eau en réduisant la pollution, en éliminant l’immersion de déchets (dumping) et en réduisant les émissions de produits chimiques et dangereuses, en diminuant de moitié la proportion d’eaux usées non traitées et en augmentant le recyclage et la réutilisation sans danger de l’eau
  • Objectif 3 SANTE – 3.9 D’ici à 2030, réduire nettement le nombre de décès et de maladies […] liés à la contamination de l’eau
  • Objectif 14 OCEANS – 14.1 D’ici à 2025, prévenir et réduire nettement la pollution marine de tous types, en particulier celle résultant des activités terrestres …

 

Solutions identifiées lors de l’atelier pour y parvenir

 

  • Politiques publiques à long terme
  • Importance du multi-acteur des plateformes ou des collèges
  • Nécessité d’outils : notamment des données et des indicateurs pour mesurer les progrès.
  • La ville de demain : en Afrique, des études tendent à dire que les villes moyennes vont principalement se développer – donc comment les développer ? Un point clé sera la gestion des boues de vidanges : on arrive sur l’Objectif 7, car on va pourvoir valoriser l’énergie grâce au biogaz
  • L’importance des transferts de compétences
  • Echanges importantes entre acteurs locaux et internationaux, pour élaborer de nouvelles méthodologies ou approche.

 


 Définition d’un projet en réponse à un cas concret

 

Localisation : Vous êtes  dans une ville de 7 millions d’habitants située en Chine du Sud.

Enjeux posés :  Dans cette mégapole industrielle se pose un véritable problème de pollution de l’eau causée par des rejets urbains, une insuffisance d’assainissement des eaux usées provenant des usages domestiques mais aussi industriels , auxquels s’ajoutent des pollutions agricoles situées à l’amont de cette ville. La production d’eau potable est devenue très compliquée. La vie aquatique a disparu et la pêche n’existe plus. Le nombre de maladies liées à l’eau est en forte augmentation…

 

Problématique : Quelle solution prioritaire peut-on mettre en place pour répondre à ce défi de pollution de l’eau ?

 

 

Titre de l’action

 

Traiter la question des rejets provoquant la pollution de l’eau par des moyens innovants

 

Acteurs

 

  • Bénéficiaires  Industriels, domestiques, agriculteurs
  • Porteur du projet Gouvernements locaux
  • Partenaires principaux ONG, citoyens, monde environnemental

 

 

Description de l’action (étapes-clés, points forts …) 

 

Rejets industriels

  • Identification des sources de pollutions
  • implication citoyenne avec identification par les smartphones
  • amende prohibitive mise en place pour inciter au changement
  • travail d’intérêt général des entreprises pour répondre à la crise
    => le pollueur est producteur de solutions

 

Rejets agricoles

  • Sensibilisation des agriculteurs aux bénéfices d’une agriculture non polluante par l’action des ONG et conseil aux producteurs
  • Réunions et concrtations sur la perte économique de la pêcherie : sensibilisation entre agriculteurs et pêcheurs
  • Taxation pollueur – payeur
  • Applications accessibles aux citoyens 

 

Rejets domestiques

  • Raccordement au réseau pour les eaux usées obligatoire dans un délai d’un an sinon amende incitative
  • Sensibilisation santé publique en insistant sur le gagnant gagnant

 

 

Moyens pour assurer la pérennité du projet  (financements, formation, choix des technologies …)

 

  • Des mesures incitatives
  • Du dialogue entre les parties prenantes
  • Concept pollueur = producteur de solutions
  • Implication et sensibilisation du citoyen sur le long terme

 

Merci à tous les participants de cet atelier!