#DefiEau2030 : les risques naturels liés à l’eau

21.03.17

Retrouvez sur cette page les résultats du défi « risques naturels liés à l’eau » mené dans le cadre de l’atelier #Défieau2030, organisé par le Partenariat Français pour l’Eau et le Ministère chargé de l’environnement

Les participants

 

 

Modérateur :

BELLET Laurent – EDF

 

Participants : 

HELLOT Aubin – Société Européenne des Réalisateurs pour l’Environnement

JARDIM PORTO Lucas – Ecole des Ponts et Chaussées

MARTINIGOL Danielle – Auteur de Science-Fiction

REDAUD Jean-Luc – Partenariat Français pour l’Eau

SERVAT Eric – IRD

THOUIN Catherine – Comité Français d’Hydrogéologie

ULUSAKARYA Coline – Sciences Po Paris

WEISENBERGER Gabrielle- Agroparistech

 


Perception des enjeux prioritaires 

 

Etat des lieux

 

Les catastrophes naturelles qui provoquaient quelques morts il y a quelques années en provoquent des milliers désormais. Les impacts économiques sont également forts. On souligne une grande différenciation nord-sud, avec une vulnérabilité bien plus forte dans les pays en développement. Le changement climatique l’évolution des modes de vie y compris l’urbanisation renforcent les risques. De grandes mégalopoles prennent des initiatives mais de nombreux progrès restent à faire.

 

Obstacles

 

  • Problèmes de gouvernance
  • Coûts des mesures à mettre en place
  • Opposition avec certains intérêts privés

 


Que vise l’Agenda 2030 à ce sujet? Identification de solutions pour y parvenir 

 

Résultats attendus par l’Agenda 2030 : 

 

  • OBJECTIF 11 VILLE – 5 D’ici à 2030, réduire le nombre de personnes tuées et le nombre de personnes touchées par les catastrophes, y compris celles qui sont liées à l’eau

 

  • OBJECTIF 11 VILLES – 11.b D’ici à 2020, accroître le nombre de villes et d’établissements humains qui mettent en œuvre des politiques et plans d’action en faveur de […] l’adaptation aux effets des changements climatiques et de leur atténuation et de la résilience face aux catastrophes

 

  • OBJECTIF 13 CLIMAT – 13.1 Renforcer, dans tous les pays, la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles liées au climat

 

Solutions identifiées lors de l’atelier pour y parvenir

 

  • Lutte contre réchauffement climatique y compris plans de transition énergétique 
  • Prendre en compte le territoire hydrologique
  • Renforcer la mise en réseau des villes qui se fait de plus en plus.
  • Diffusion de la notion d’alerte précoce.
  • Travail auprès des jeunes sur la notion de responsabilisation sur les risques et les usages. Diffusion connaissance dans les collèges à travers de l’écrit, de la sciences fiction, des bandes dessinées etc. 

 

 


 Définition d’un projet en réponse à un cas concret

 

Localisation : Vous êtes dans une grosse mégalopole du Sud du Brésil.

 

Enjeux posés : Cette mégalopole est soumise à des épisodes d’inondations et de sécheresses de plus en plus fréquents, dans un contexte de démographie galopante et de changement climatique, où la gestion des ressources en eau est loin d’être optimale. Ces catastrophes entrainent des ruptures dans l’alimentation en eau potable et des pertes humaines et économiques considérables. A noter que cette ville est très imperméabilisée, ne permettant pas l’absorption de l’eau dans les sols et aggravant par conséquent les épisodes d’inondations.

 

Problématique : Comment répondre au mieux aux différents enjeux posés par ces catastrophes climatiques récurrentes?

 

 

Action proposée

 

Le solutions proposées par les membres de la table ont formé un continuum logique : le tout pouvait s’articuler pour générer un changement positif.

 

Ces solutions reposent sur la condition d’une volonté politique de mettre en place nouvel aménagement. Elles incluent :

 

  • Repenser le plan d’occupation des sols et avoir des actions techniques ;
  • Développer des habitats résistants aux inondations;
  • Mettre en place des jardins urbains sur toitures végétalisées pour permettre meilleure infiltration des eaux.
  • Re-ruraliser la ville
  • Éduquer les populations à risques, former les citoyens, sensibiliser les enfants pour que les populations soient actrices des décisions.
  • Repenser les questions foncières dans les quartiers informels

 

Merci à tous les participants de cet atelier!