#DefiEau2030 : Acteurs et outils de l’Agenda 2030

21.03.17

Retrouvez sur cette page les résultats du défi « Acteurs et outils de l’agenda 2030 » mené dans le cadre de l’atelier #Défieau2030, organisé par le Partenariat Français pour l’Eau et le Ministère chargé de l’environnement

Les participants

 

 

Modératrice :

BOISSONADE Léa – Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer

 

Participants :

BERNARD Hervé – Société Européenne des Réalisateurs pour l’Environnement

BOINET Alain – Solidarités International

BOUILLON Romain – Teragir

CHASSON Adèle – Sciences Po Paris

CLIFFORD  Adeline – McGill

LOUDIN Sarah – Agroparistech

MICHEL Marie-Flore – Ministère des affaires étrangères

PAYEN Gérard – Partenariat Français pour l’Eau

 


Perception des enjeux prioritaires 

 

Transversalité de l’Agenda 2030 : approche en silos, on oublie le transversal et les interrelations entre les enjeux et les ODD

 

Ressources financières : mauvaise allocation des fonds, nécessité de trouver de nouveaux modes de financements, enjeux liés au suivi et à l’efficacité de l’aide

 

Sciences, recherche : nécessité de financer la recherche, d’encourager et soutenir les jeunes innovateurs

 

Indicateurs, données : les indicateurs ne vont pas assez loin et sont inexistants pour certaines cibles, manque de données pour assurer le suivi

 

Politique : manque de volonté politique, tendance à réfléchir à court terme, difficultés à prioriser

 

Mode d’emploi : peur de se tromper, du changement, manque d’un mode d’emploi

 

Dialogue : compréhension insuffisante entre les acteurs, jeux de pouvoir

 

Différenciation : tendance à chercher la solutions miracle et unique alors que complexité des enjeux et nécessité de construire des solutions au niveau de chaque pays

 

Manque de communication, de sensibilisation, éducation

 


Que vise l’Agenda 2030 à ce sujet? Identification de solutions pour y parvenir 

 

Résultats attendus par l’Agenda 2030 : 

 

Objectif 17 PARTENARIAT : renforcer les moyens de mise en œuvre de l’Agenda 2030 . 19  cibles sont proposées, parmi lesquels :

  • 17.3 Mobiliser des ressources financières supplémentaires de diverses provenances en faveur des pays en développement
  • 17.6 Renforcer l’accès à la science, à la technologie et à l’innovation (…) et améliorer le partage des savoirs
  • 17.9 Apporter un soutien accru pour assurer le renforcement (…) des capacités des pays en développement
  • 17.14 Renforcer la cohérence des politiques de développement durable
  • 17.17 Encourager et promouvoir les partenariats publics, les partenariats public-privé et les partenariats avec la société civile (…)
  • 17.18 D’ici à 2020, (…) disposer d’un beaucoup plus grand nombre de données de qualité et établir des indicateurs de progrès en matière de développement durable

 

Solutions identifiées lors de l’atelier pour y parvenir

 

  • Redonner le pouvoir aux individus
  • Rappeler les interrelations
  • Optimiser les moyens financiers avec des politiques d’amendes si nécessaire
  • Adapter les politiques européennes et françaisesaux ODD : définir des plans d’action, des objectifs concrets, favoriser la territorialisation et le développement de fonds financiers privés
  • S’inspirer des organismes de bassin qui mettent en valeur des solutions de solidarité
  • Renforcer l’éducation et la formation
  • Communiquer sur les réussite, le concret, favoriser les partages d’expériences
  • Renforcer la gouvernance et la coordination multi-acteurs

 

 


  Définition d’un projet en réponse à un cas concret

  

Localisation :  Le défi se situe au niveau du bassin du Colorado. Le fleuve Colorado prend sa source dans les montagnes rocheuses de l’état du Colorado et parcourt près de 3300 km avant de se jeter dans le Golfe de Californie au Mexique.

 

Enjeux posés :   De nombreux barrages existent qui ont rendu possible l’aménagement de zones très sèches telles que la Californie. 7 états américains ainsi que le Mexique tirent aujourd’hui leur eau de ce fleuve. Cependant plusieurs enjeux se posent avec le changement climatique qui accélère les problèmes de sécheresse de la région, la question de la quantité d’eau disponible et de sa répartition, ainsi que le rôle des acteurs dans la gestion de cette eau, avec notamment l’arrivée de Donald Trump à la présidence des Etats Unis.

 

Problématique :  Parmi les outils que vous aurez précédemment identifiés dans la première partie de la matinée, lesquels sont à mobiliser en priorité pour répondre à ces enjeux ? Quels jeux d’acteurs sont nécessaires pour mettre en œuvre l’Agenda 2030 au niveau de ce bassin ?

 

 

Titre de l’action

 

Gestion intégrée multi-acteurs par bassin

 

Acteurs

 

  • Bénéficiaires  Parties prenantes du bassin
  •  Porteur du projet:  
  • utilisateurs
  • autorités nationales et locales
  • associations d’usagers, citoyennes, environnementales
  • fédérations professionnelles et entreprises

 

 

Description de l’action (étapes-clés, points forts …) 

 

  • Réaliser un diagnostic partagé des besoins
  • Prioriser et arbitrer les défis
  • Fixer les moyens financiers et humains et les objectifs
  • Développer un programme d’action
  • Développer un contrat, une charte d’engagement qui conditionnerait les financements et l’accès aux ressources
  • Assurer le suivi et le contrôle
  • Réévaluer le projet sur le long terme et l’adapter si nécessaire
  • Favoriser les partages d’expériences et les discussions publiques

 

 Moyens pour assurer la pérennité du projet  (financements, formation, choix des technologies …)

 

Nécessité d’un portage politique, d’une autorité publique qui aurait le pouvoir légal de mettre en place les politiques.

Besoin d’un secrétariat technique.

Importance du processus de concertation, dialogue, négociations.

 

 

Merci à tous les participants de cet atelier!