Committed to water for the world Engagés pour l’eau du monde

LE PFE ET LA FILIERE FRANÇAISE DE L’EAU ORGANISENT UNE SESSION SUR L’EAU AVEC BPIFRANCE AU SALON BIG-2020 LE 1ER OCTOBRE

Mise à jour 29.09.20

Le Partenariat Français pour l’Eau et plusieurs de ses membres (la Filière Française de l’Eau et les entreprises Altereo, Spygen et Suez) seront à l’honneur dans le cadre de la session « L’eau, un enjeu stratégique et un terrain d’innovation pour les entrepreneurs » du salon BIG 2020 de Bpifrance ce jeudi 1er octobre.  

Le Salon BIG  (Bpifrance Inno Generation) est le plus grand rassemblement d’entrepreneurs d’Europe tous les ans.

Benjamin ALLEGRINI, directeur général de Spygen, écologue entrepreneur, répond à nos questions deux jours avant sa participation au Salon BIG 2020.

  • PFE : Pourriez-vous décrire SpyGen en quelques lignes ?

Benjamin Allegrini : SPYGEN est une société innovante certifiée B Corp dont la mission est d’améliorer le suivi et la conservation de la biodiversité mondiale. Pour cela, SPYGEN développe de nouvelles technologies basées sur la recherche de traces d’ADN dans l’environnement (eau, sol, etc.). Ces méthodes, qui reposent sur 8 brevets et un savoir-faire unique, permettent d’améliorer le suivi d’espèces rares ou discrètes (menacées, invasives, etc.) et visent à renforcer les opérations de veille environnementale à large échelle.

  • PFE : Pourriez-vous nous parler d’un projet concret et de terrain monté par SpyGen ?

B.A. : Malgré l’importance écologique et sociétale des grandes rivières, l’échantillonnage des poissons reste limité à des habitats spécifiques (par exemple, les berges des fleuves). En utilisant l’approche ADN environnemental, nous avons échantillonné en 2016 l’intégralité du Rhône français. Des comparaisons avec des résultats de pêche électrique ont démontré la capacité de cette technologie à révéler qualitativement et quantitativement les structures d’assemblage des poissons. En une campagne d’échantillonnage, l’ADNe a permis de détecter autant d’espèces qu’en 10 années de suivi avec les méthodes traditionnelles.

Cette méthode non invasive a également l’avantage d’être facile à mettre en œuvre sur le terrain et de diminuer le coût des opérations d’inventaire, ce qui permet d’envisager son déploiement rapide à large échelle.

  • Vous serez présent au salon BIG – Bpifrance, un des plus importants rassemblements business de l’année. Quel message allez-vous délivrer devant les entrepreneurs ?

B.A. : Que l’innovation peut-être au service de l’intérêt général, notamment dans les domaines du monitoring de la biodiversité et de la surveillance de l’état de santé des écosystèmes.

  • PFE : Quelles sont vos attentes ?

B.A. : Faire connaître notre technologie et générer de nouvelles idées et partenariats.

  • PFE : Vous êtes membre du PFE. Qu’est-ce que cela apporte à SpyGen de faire partie de la plateforme du Partenariat Français pour l’eau ?

B.A. : Une visibilité accrue de notre entreprise – Une mise en relation avec de nouveaux partenaires – La promotion d’un savoir-faire unique et français sur la scène internationale.

Découvrez les projets de SpyGen sur WeFrancele portail  de l’expertise des acteurs français de l’eau à l’international.

Suivez l’intervention de Benjamin Allegrini en live au Salon BIG2020 Bpifrance demain, jeudi 1er octobre.

Inscriptions: Ici