Committed to water for the world Engagés pour l’eau du monde

Session COP 26 : Quand les services d’eau potable et d’assainissement contribuent à l’atténuation aux changements climatiques

03.11.2021

Date   Heure   Pavillon   Format   Langue

Mercredi 3 novembre

 

 

Glasgow : 13h30 – 14h30

Paris : 14h30 – 15h30

 

Francophonie – zone D – PV61 

Suivez le live ici

 

Hybride

 

 

Français

 

 


Pour y participer :

Sur place : RDV au Pavillon de l’Organisation Internationale de la Francophonie, zone D, pavillon 61. Attention, une jauge est imposée. Lorsque celle-ci est atteinte, l’accès n’est plus permis. 

En distanciel : RDV sur la page d’accueil du site internet du Pavillon de la Francophonie. Vous y trouverez une fenêtre pour suivre les transmissions en direct. 


De plus en plus de villes dans l’hémisphère sud comme au nord sont en situation de stress hydrique chronique. Avec le dérèglement climatique ces situations seront de plus en plus fréquentes un peu partout dans le monde. L’eau est un des principaux marqueurs des impacts des changements climatiques et les modifications du régime des eaux impliqueront de nombreuses mesures d’adaptation des principales activités dépendant de cette ressource.

Mettre à la disposition des usagers des volumes d’eaux importants et de bonne qualité implique au-delà d’une bonne gestion des ressources en eau, la mise en œuvre d’autres facteurs de production, comme le dessalement, nécessitant des moyens en énergie supplémentaire significatifs. L’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) passera par une augmentation de la pression sur nos ressources naturelles et nous oblige à examiner les moyens d’améliorer l’efficacité de nos processus de production. Le traitement et le transport de l’eau potable et des eaux usées représentent entre 1 et 18 % des consommations en électricité dans les zones urbaines. Le secteur de l’eau peut à ce titre apporter une contribution à la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le Partenariat Français pour l’Eau (PFE) présentera des éléments liés à sa dernière étude qui fait un point des techniques disponibles pour réduire les émissions de GES : lutte contre les fuites et économies d’eau et d’énergie, recyclage des eaux usées, autoproduction d’énergie, etc. Ces solutions pourront illustrer des exemples concrets d’opérations mises en place pour ou par des collectivités locales.

Programme

Introduction :

  • Diane D’Arras, Membre du conseil d’administration et ancienne présidente de l’Association internationale de l’eau (IWA)

 Panel :

  • Jean-Pierre Maugendre, Directeur adjoint du développement durable – Suez
  • Dan Lert, adjoint à la Maire de Paris et Président d’Eau de Paris
  • François-Marie Didier, Président – SIAAP
  • Maria Fraskou, Responsable Géographique Proche-Orient, Maghreb, Asie – Secours Islamique France
  • Guillaume Choisy, Directeur Général de l’Agence de l’Eau Adour Garonne
  • Armelle Perrin-Guinot, Directrice adjointe au Développement durable, Veolia

Modération :

  • Alexandre Alix, Chargé de mission Eau et Climat – Partenariat Français pour l’Eau

Organisateurs : 

  • PFE
  • ICLEI
  • Climate Chance

Partenaires : 

  • IWA
  • Suez 
  • Ville de Paris
  • Eau de Paris
  • SIAAP
  • Secours Islamique France
  • Agence de l’Eau Adour Garonne 
  • Veolia

Actualités liées