Climate Chance 2017

11.09.17

Organisateur : Association Climate Chance avec la région Souss Massa

Dates : 11-13 septembre 2017

Lieu : Agadir, Maroc

 

 

Lien du site web

 

 


 

BILAN DU FORUM EAU ET CLIMAT

 

Co-organisé par le PFE, la Coalition Eau, Suez et le RIOB

 

Rappel du programme

 

Modération : Jean Pierre MAUGENDRE, SUEZ, représentant de la Global Alliance for Climate and Water (Alliance Globale pour l’Eau et le Climat),

 Introduction : Solène FABREGES, Partenariat français pour l’Eau

 

I/ La mise en œuvre de l’Accord de Paris dans le domaine de l’eau : des engagements et actions concrètes sur le terrain

  • Mhamed EL FASSKAOUI, Directeur Général, Agence de Bassin Hydrographique Souss Massa
  • Tristan MILOT, Chef de projet Relations Internationales, Syndicat Interdépartemental de l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP)
  • Fouad AMRAOUI, membre du comité d’experts changement climatique de Lydec, président de l’association recherche action pour le développement durable
  • Bintou TRAORE, jeune cadre engagée, Eau Vive Mali
  • Georges OLIVARI, Directeur de la Maison Régionale de l’Eau Provence Alpes Côte d’Azur, Maitre de conférences associé à Aix-Marseille-Université

II/ Table ronde : de Paris à la COP24, quels messages, quelles actions ?

 

 

Enseignements du Forum

  • Les engagements pris à l’international dans le cadre des différentes initiatives et alliances (Pacte de Paris, Alliance des Mégapoles, Business Alliance for Water and Climate (toutes deux membres de la Global Alliance for Water and Climate), Climateiswater, etc.) pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris s’illustrent localement par des projets de terrain portés par des acteurs non étatiques du domaine du l’eau. Ces projets mis en oeuvre par des acteurs très variés (publics, privés, universitaires, ONGs etc.), à l’image des intervenants du Forum, démontrent la capacité du domaine de l’eau  dans toute sa diversité à offrir de vraies solutions d’adaptation et d’atténuation.

 

  • Le changement climatique crée de nouvelles pressions, mais exacerbe aussi des pressions préexistantes sur les ressources en eau (croissance démographique, changements des modes de vie notamment habitudes alimentaires et pratiques agricoles etc.) en mettant parfois en valeur le fait qu’elles avaient été insuffisamment anticipées pour assurer un développement soutenable des territoires. Il est donc nécessaire de traiter de manière intégrée les enjeux Eau et Climat et ceux liés à la mise en œuvre des ODD.

 

  • Le Forum a révélé de nouvelles attentes du point de vue de la gouvernance participative et de l’intégration des populations locales dans la conception et la mise en œuvre des projets, pour garantir la durabilité, l’appropriation et l’adéquation du projet à un contexte spécifique (environnemental, social etc.). La formation et la sensibilisation des acteurs à tous les niveaux est indispensable.

                                                                                                                        

  • Le lien entre gestion de l’eau et économie circulaire a particulièrement été souligné lors de l’atelier : il s’agit, dans le cadre de la définition du meilleur « mix hydraulique » adapté à chaque territoire (« quel type d’eau pour quel type d’usage »,) de réfléchir à toutes les opportunités de réutilisation des eaux usées, mais aussi d’exploiter toutes les potentialités de l’ « energy from water », comme par exemple l’utilisation du biogaz issu de la méthanisation des sous-produits de l’assainissement.

 

  • Les différentes interventions du Forum Eau et Climat ont permis de rappeler que les problématiques du secteur de l’eau sont liées à celles traitées dans les travaux de nombreuses autre coalitions Climate Chance : économie circulaire, comme précité, l’agriculture et l’utilisation des sols, la gouvernance multi-acteurs, le financement, territoires urbains etc. La coalition des acteurs de l’eau et du climat est donc réellement transversale, et non thématique. Il est indispensable de favoriser les passerelles avec les autres coalitions et s’assurer que ces dernières ont bien intégré l’eau comme un enjeu majeur. A l’inverse il sera nécessaire d’intégrer les recommandations tirées par les par les autres coalitions dans les messages portés par les acteurs de l’eau.

 

 

 


Contexte

 

En partenariat avec la région Souss-Massa, le prochain Sommet Climate Chance s’est tenu du 11 au 13 Septembre 2017 à Agadir, Maroc.

 

Unique par sa dimension internationale et sa capacité à rassembler une large majorité des acteurs non-étatiques en amont des conférences onusiennes sur le climat, le Sommet Climate Chance permet chaque année de faire un point d’étape des coalitions thématiques, échanger sur les bonnes pratiques et les actions concrètes mises en place par ces acteurs pour lutter contre les changements climatiques.

 

Poursuivant la dynamique de dialogue multi-acteurs engagée depuis le Sommet mondial Climat & Territoires de Lyon (2015) et après le succès de la 1ère Edition du Sommet Climate Chance à Nantes (2016), le fil rouge de cette nouvelle édition portera sur les progrès de l’action climat des acteurs non-étatiques.

 

 


Contacts

 

Pour toute question sur l’Association Climate Chance: association@climatechance.fr