L’eau au coeur des Objectifs de Développement Durable

01.09.16

Les Objectifs du Développement Durable ont été votés par la 70e session de l’Assemblée générale des Nations Unies le 22 septembre 2015. Ils contiennent un Objectif Eau à part entière et fixent le cap de la communauté internationale pour les 15 années à venir.

 Naviguer dans la page : 

 

 

+

 

Retrouvez l’actualité de notre groupe de travail eau et Objectifs de Développement Durable sur notre page expertise

 

Retrouvez ici une sélection de documents de référence sur les ODD

 

 

 


 

Agenda ODD 2030 

 

Pour faire face aux nombreux défis auxquels est confronté notre monde, de nouveaux Objectifs du Développement ont ainsi été votés par l’Assemblée générale des Nations unies en septembre 2015. Ils s’appliquent à la période 2015-2030 et sont  le fruit de la convergence de deux agendas de négociations internationales : celui de la Conférence des Nations unies sur le Développement Durable (Rio+20) et celui des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

 

Ces nouveaux objectifs 2015-2030 concernent pour la première fois l’ensemble de la communauté internationale (Nord et Sud), alors que les précédents Objectifs OMD 2000-2015 ne concernaient que les pays en développement.

 

Découvrez la résolution des Nations unies sur le Programme de Développement Durable à l’horizon 2030

 

Retour en haut

 

Sustainable Development Goals_E_Final sizes

 


 

Etapes-clés de l’Objectif Eau

 
 

Septembre 2015 – Adoption de l’Agenda des Objectifs de Développement Durable 2015-2030

 

Janvier 2016 – Annonce de la création d’un panel de chefs d’état sur l’eau au Forum Economique Mondial 

 

Juin 2016 : Lancement de l’Agenda France 2030 et consultation du public français sur les ODD

 

Juillet 2016 : High Level Political Forum (HLPF) à New York. La France soumet sa revue nationale d’état de mise en oeuvre des ODD

 

Septembre 2016 : 1ère réunion du panel des chefs d’états sur l’eau à l’occasion de l’Assemblée Générale des Nations unies et Publication de leur Plan d’action

 

10 mars 2017 : la Commission Statistique des Nations unies valide le cadre général des indicateurs de suivi de l’Agenda 2030

 

22 mars 2017 : Discussions aux Nations unies pour la création d’une instance intergouvernementale de suivi de l’ODD6

 

22 Mars 2017 : Appel à action du Panel de chefs d’état sur l’eau à l’occasion de la journée mondiale de l’eau

 

 

Retour en haut

 

 

 


Pourquoi un Objectif Eau?

 

L’eau doit pouvoir être gérée partout de façon intégrée et durable pour satisfaire et concilier les besoins humains et naturels. Or, la ressource est dégradée ou menacée dans nombre de régions.

 

La question de l’eau dans les précédents Objectifs du Millénaire pour le Développement 2000-2015 (OMD) était essentiellement présente à travers les seules dimensions de l’accès à l’eau et aux toilettes. C’était un bon début qui a permis certaines avancées, mais cela n’était pas suffisant :

 

  • les OMD ont mis l’accent sur l’accès à des sources d’eau protégées de pollution (« sources améliorées »), mais sans aucune garantie que l’eau prélévement soit réellement potable. Ainsi, encore aujourd’hui, 1,8 milliards de personnes utilise une eau contaminée par des matières fécales  (WHO-UNICEF 2014), et chez les enfants de moins de 5 ans, ce sont 361000 morts qui pourraient être évitées grâce à un meilleur accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène (WHO, 2014)

 

  • La question de l’assainissement a été traitée tardivement dans l’Agenda international, et les défis à relever sont encore colossaux : en 2015, 2,5 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à des toilettes adéquates.

 

  • l’angle choisi pour aborder la question de l’eau dans les OMD était réduit à la seule question de l’accès à l’eau et à l’assainissement, occultant d’autres questions fondamentales : le partage de la ressource en eau entre les différents usages (l’agriculture qui dépend de l’eau et la sécurité alimentaire sont mis en danger par le dérèglement climatique or 9 milliards de personnes devront être alimentées d’ici 2050) ; la question des pollutions (90% des eaux usées dans les pays en voie de développement restent non traitées, polluant les rivières, les lacs et les mers selon UN Water 2012) ; laprotection des écosystèmes aquatiques … 

 

Le nouvel Agenda 2030 reflète mieux l’importance et la nature transversale de la question de l’eau. Elle fait partie des 17 priorités retenues à travers son propre Objectif 6 « Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau » ; mais elle est également inclue dans d’autres objectifs. En tout, 18 cibles permettent proposent de répondre aux enjeux de l’eau (accès à l’eau et à l’assainissement, gestion de l’eau, lutte contre les pollutions, milieux aquatiques, lutte contre les inondations et sécheresses …)

 

 Retrouvez notre film pour mieux comprendre l’importance des enjeux de l’eau dans ce nouvel agenda mondial.

 

 

 

Retour en haut

 


Mise en oeuvre de l’Agenda 2030 : HLPF & suivi des progrès

 

Le suivi des Objectifs de Développement Durable et le partage de bonnes pratiques se feront au Forum politique de haut niveau de l’ONU (HLPF en anglais).

 

 

Le HLPF sera organisé à intervalle régulier : 

  • Tous les ans sous ECOSOC : chaque année une thématique sera choisie qui permettra de passer en revue un certains nombres d’ODD
  • Tous les 4 ans, une session additionnelle lors de l’Assemblée générale des Nations unies : les chefs d’Etat présenteront une revue de l’ensemble des ODD

 

Chaque pays a désormais la tâche d’appliquer les ODD à leur niveau et de réaliser le suivi annuel des progrès auprès du  HLPF. Ils  renseigneront une série d’indicateurs internationaux qui seront ensuite déclinés à niveau régional et national. Chaque indicateur est confié à une agence de l’ONU.

 

Les indicateurs officiels international relatifs aux Objectifs sont  toujours en cours de consolidation.  Retrouvez la toute dernière liste des cibles et indicateurs officiels des Nations unies liés à l’eau

 

Retour en haut

 

 


 

Des initiatives internationales pour mobiliser autour de l’Objectif Eau

 

 

  • PANELS DE CHEFS D’ETAT POUR PROMOUVOIR LES CIBLES EAU DE l’AGENDA 2030

 

Un panel de 12 chefs d’état pour l’eau a été lancée en avril 2016 par  laBanque mondiale, le CME, le SIWI et le World Economic Forum. Ce panel aura une durée de vie de 2 ans et pour objectif principal un plaidoyer pour la mise en œuvre de l’ODD 6 de l’Agenda 2030 et le financement : promotion des investissements, mobilisation des ressources financières, y compris innovantes. Il est co-présidé par les présidents du Mexique et de l’Ile Maurice, deux pays qui font face à de grands défis liés à l’eau et au changement climatique notamment.

 

Ce Panel a publié en septembre 2016 son plan d’action qui définit les actions à mener au cours des prochaines 2 années. Parmi elles, 4 actions immédiates : 

  1. un appel vers les leaders de la COP22 pour une attention particulière à l’eau dans les questions climatiques
  2. un appel à recommendations sur les opportunités de financement pour les services et infrastructures d’eau et d’assainissement
  3. un appel à l’organisation d’évenements internationaux autour de l’eau
  4. un appel au lancement d’un dialogue multi-acteur autour de la valorisation de l’eau.

 

Ce Panel s’est notamment réuni lors du Budapest Water Summit, avec un focus particulier sur la question des financements. 

Lors de la journée mondiale de l’eau du 22 mars 2017, ces chefs d’Etat ont mis en avant des initiatives nationales contribuant au plan d’action que s’était fixé le Panel. 

 

https://sustainabledevelopment.un.org/HLPWater

 

 

 

  • INITIATIVE POUR UN COMITE INTERGOUVERNEMENTAL DES  NATIONS UNIES SUR L’EAU

 

Cette initiative, portée les Pays-Bas, la Suisse, l’Allemagne, la Hongrie, la Finlande et la France (Core Group), propose la création d’une Comité intergouvernemental des Nations unies responsable du suivi et et de l’analyse progrès des cibles des ODD liées à l’eau, et dotée d’un mandat pour fournir des orientations politiques. 

 

Cette proposition continue à faire son chemin dans les débats internationaux, et a obtenu le soutien d’un certain nombre tels l’Europe (à l’exception du Royaume-uni), de la Chine et de nombreux pays d’Afrique et d’Amérique Latine.

 

Des pays sont cependant fortement opposés à cette proposition : la Russie, les Etats-Unis, la Turquie, le Royaume-Uni. Parmi les raisons de ce refus : ne pas vouloir créer d’obligation transfrontalière, ne pas vouloir affaiblir certaines institutions existantes, ne pas se lancer dans la création de nouveaux processus.

 

Un premier dialogue a eu lieu le 22 mars 2017 sur cette question. Un prochain dialogue interactif du même type aura lieu fin mai sur la base d’un rapport que les co-modérateurs diffuseront dans l’intervalle et qui devrait comporter un résumé des discussions et quelques recommandations.

 

  • AUTRES INITIATIVES EXISTANTES

 

  • Budapest Water Summit (Hongrie, Conseil Mondial de l’Eau) en novembre 2016 : rencontre de haut niveau sur les enjeux de l’eau (1er sommet en octobre 2013 sur le post-2015 et la promotion d’un objectif spécifiquement dédié à l’eau).

 

  • Partenariat “Sanitation and Water for All” : partenariat multi-acteurs mondial (plus de 100 partenaires issus de gouvernements, de la société civile, des bailleurs de fonds, des banques de développement et de diverses autres organisations) qui vise à stimuler le leadership politique et à améliorer la redevabilité pour un accès universel et durable à l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

 

  • Création d’un Panel d’experts sur Eau et Sécurité, à l’initiative de la Suisse (avec une forte implication du Président du Sénégal actuellement à la Présidence du Conseil de sécurité de l’ONU). Ce panel rendra ses recommandations d’ici 2 ans.

 

  • Initiative du Président de la République du Mexique : mettre en place un lieu permettant d’adapter les stratégies liées à l’eau aux événements extrêmes dus au changement climatique en lien avec la mise en œuvre des cibles Eau post 2015

 

Retour en haut

 

 


 

Quelles actions de la part du gouvernement français?

 

La coordination de la mise en œuvre des ODD en France sera pilotée par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer (MEEM), en lien étroit avec le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Ce pilotage se fait en effet à travers un travail interministériel avec l’aide du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) ainsi que des hauts fonctionnaires au développement durable (HFDD), qui couvrent l’ensemble des ministères concernés.

 

Au niveau national du suivi des indicateurs, Le SOeS (Service de l’Observation et des Statistiques du MEEM) est en charge de la moitié des données et l’Insee assure leur coordination.  

 

La France s’est portée volontaire, aux côtés de 22 autres pays, pour présenter un rapport sur la mise en oeuvre des ODD en France, lors du Forum politique de haut niveau de l’ONU (HLPF) qui s’est tenu à New York du 11 au 20 juillet 2016.

 

Pour élaborer ce premier rapport et l’accompagner dans cette démarche, le ministère avait décidé de :

 

 

  • Consulter les parties prenantes : ONG, entreprises, syndicats, associations spécialistes des questions humanitaires, de biodiversité et d’éducation sont réunis lors des ateliers de concertation des 6 et 7 juin pour enrichir le rapport de leurs propositions permettant sa déclinaison concrète en France. Le PFE était présent lors de ces ateliers. Retrouvez ici la synthèse de ces ateliers.

 

  • Associer les citoyens : une consultation sur internet a permis aux citoyens de s’exprimer sur les actions que la France doit mettre en œuvre. Elle s’est clôt le 6 juillet.

 

  • Mobiliser les territoires : des ateliers de concertation seront organisés à l’automne dans les régions. 

 

 

Consultez la présentation de l’Agenda France 2030 diffusé lors des ateliers de la société civile les 6 et 7 juin.

 

 

Les membres du PFE ont réagi au projet de Rapport Français de mise en œuvre des ODD qui sera remis aux Nations unies lors du High Level Political Forum. Découvrez leurs commentaires ici.

 

 

Retour en haut


 

Activités du PFE

 

Retrouvez les activités de notre groupe de travail eau et Objectifs de Développement Durable sur notre page expertise

 

Introduction-Kit_POUR-ARTICLE

 

Pour mieux comprendre l’importance des enjeux de l’eau dans l’Agenda 2030, ce Kit met a disposition : 

 

 

Des outils grand public produits par le PFE

(Cliquer sur les liens pour télécharger et imprimer les documents)

  1. 2016 – Un poster sur la place de l’eau au sein des Objectifs de Développement Durable
  2. 2016 – Un livret infographique pour expliquer les Objectifs de Développement Durable et l’Objectif Eau
  3. 2016 – Un livret infographique pour expliquer les Objectifs de Développement Durable et l’Objectif Eau (en anglais) 
  4. 2016 – L’infographie vidéo en anglais : « Water at the core of the development agenda »
  5. 2015 – L’infographie vidéo de 3 minutes : « l’Eau, source d’avenir pour le développement durable » 
  6. 2015- Un poster de sensibilisation sur les défis liés à l’eau 
  7. 2015- Le communiqué de presse du PFE suite à l’adoption en 2015 d’un objectif eau
  8. 2015- Les messages du PFE concernant la place de l’eau au sein de l’Agenda 2030

Des outils techniques pour suivre l’actualité de l’ODD eau.

(Cliquer sur les liens pour télécharger et imprimer les documents)

  1. La résolution des Nations unies sur les ODD, adoptée le 27 septembre 2015
  2. L’Eau dans l’Agenda 2030 : liste des cibles et indicateurs officiels des Nations unies liés à l’eau
  3. Les indicateurs « Eau » proposés par le PFE (anglais)

 

Actualités liées

  • Un panel de chefs d’états pour l’eau en 2016

    05.02.16 Lire la suite
  • Le PFE à la matinale Ressources

    04.01.16 Lire la suite
  • Découvrez le Kit Pédagogique PFE « Agenda ODD 2030 » !

    17.09.15 Lire la suite
  • La dernière version du projet d’Agenda post-2015 est disponible !

    05.08.15 Lire la suite
  • Accord sur le financement du développement durable

    18.07.15 Lire la suite
  • Adoption du cadre de Sendai

    20.03.15 Lire la suite